Au 13ème forum annuel de la FF2i, Manuel Flam présente les enjeux de la révolution numérique pour le groupe SNI

Manuel Flam, Directeur Général du groupe SNI et président du directoire de Grand Paris Habitat, est intervenu le 4 juillet au 13ème Forum annuel de la Fédération Française de l'Internet Immobilier afin de partager sa vision des enjeux du numérique sur la chaîne de valeur de l'immobilier et présenter l'offre du groupe SNI en la matière.

Stéphane Scarella, président de la FF2i, et Manuel Flam, Directeur Général du groupe SNI et Président du Directoire de Grand Paris Habitat.

Le Forum annuel de la Fédération Française de l'Internet Immobilier (FF2i) s’est tenu le 4 juillet à la FFB (Fédération Française du Bâtiment) et a réuni près de 200 personnes issues du monde du digital, de la promotion immobilière, des réseaux immobiliers et des start-up innovantes.

En présence d'Eric Durand, directeur des affaires techniques de la FFB et de Stéphane Scarella, président de la FF2i, et après une intervention de Denis Jacquet, PDG d’EduFactory, président de « Parrainer la Croissance » et co-fondateur de l’Observatoire de l’ubérisation, Manuel Flam est venu exposer comment le numérique affecte aujourd'hui les différents maillons de la chaîne de valeur de l'immobilier. De la construction à la gestion locative, en passant par la commercialisation et l'exploitation, il a illustré son propos en s'appuyant sur des initiatives mises en oeuvre par le groupe SNI, en région ou en Ile-de-France. 

Tout comme les autres intervenants, Manuel Flam croit qu'avec la transition / révolution numérique, on passe d'une vision patrimoniale du logement à une vision utilitaire, où le logement devient une plateforme de services. La valorisation des logements devient ainsi de plus en plus liée aux services qu'ils sont en mesure d'offrir.

Manuel Flam est également revenu sur sa tribune appelant à « un grand plan de rénovation numérique des logements ». L'intégration d'une couche numérique aux logements est en effet l'une des clés pour la réussite du plan de réhabilitation des logements considérés comme des passoires énergétiques et le groupe SNI entend ainsi engager une double transition, écologique et numérique.

Pour finir, Manuel Flam a évoqué les freins rencontrés aujourd'hui et qui expliqueraient le retard dans le développement du « Smart Building », freins qui sont pour autant des conditions de réussite. Pour n'en citer que quelques uns: la question des coûts d'investissement mais aussi d'exploitation des infrastructures et objets connectés, l'interopérabilité des objets et des systèmes, les problématiques relatives à la protection des données ou les enjeux autour de la « data ». En effet, c'est via la collecte, le traitement et l'exploitation des données recueillies sur les logements et sur les usages et modes de vie des locataires qu'il sera possible d'innover en offrant de nouveaux services permettant notamment d'ouvrir le logement sur la ville.