Grand Paris Express : le plus grand projet d'infrastructure en Europe

En doublant la taille du réseau de métro de Paris, le projet du Grand Paris Express fait entrer la région francilienne dans une nouvelle dimension. Il faut dire qu’il s’agit du plus grand projet d’infrastructure d’Europe.

Les chiffres fous du projet du Grand Paris

D'ici 2030, le Grand Paris Express prévoit de doter Paris d'un réseau de transport à la hauteur de sa dynamique. Pour mieux comprendre l'ampleur du projet, il suffit de s'intéresser aux principaux chiffres qui le définissent.

  • 200 kilomètres : le projet du Grand Paris doit permettre la construction de 200 kilomètres de nouvelles lignes de métro, soit environ le double du réseau actuel. Pour ne pas dénaturer la métropole du Grand Paris, les métros devraient d'ailleurs être construits à 90 % sous terre
  • 8 gares : le xxe siècle avait vu la construction d'un réseau de métro et de RER en étoile, desservant principalement le centre de Paris. Ce nouveau projet vise à connecter les alentours de la Capitale et à permettre les déplacements de banlieue à banlieue, sans avoir besoin dorénavant de passer par Paris. Et pour ce faire, ce sont 68 nouvelles gares interconnectées qui vont voir le jour, permettant notamment à certaines communes franciliennes de gagner en accessibilité ;
  • 4 lignes : plusieurs lignes du métro actuel vont être prolongées afin de desservir de nouvelles communes. Mais le projet du Grand Paris Express prévoit surtout la création de 4 nouvelles lignes de métro (15, 16, 17 et 18). Celles-ci desserviront notamment des villes qui, jusque-là, étaient relativement enclavées ;
  • 2 millions de passagers : à l'horizon 2030, ce ne sont pas moins de 2 millions de voyageurs qui devraient emprunter le métro parisien chaque jour, tandis que 6 millions de personnes seront dorénavant desservies.

Le métro de Paris : le futur réseau le plus important d’Europe

Selon le World Metro Database, le métro de Paris est à l'heure actuelle le 10e réseau le plus long au monde et le 4e plus important d'Europe (derrière celui de Londres, de Moscou et de Madrid). Grâce aux 200 kilomètres de lignes supplémentaires prévues pour 2030, le métro francilien devrait passer d'environ 220 à 420 kilomètres, lui permettant ainsi de doubler Londres (402 kilomètres) et de devenir le réseau de métro le plus grand d'Europe. Par la même occasion, le métro de Paris deviendra le troisième réseau le plus long au monde, derrière Shanghai et Pékin.

Si le réseau de métro et de RER de Paris est aujourd'hui le troisième plus important au monde en nombre de stations (369 au total), il devrait devenir le deuxième plus grand d'ici 2030. Avec un total de 437 stations, il dépasserait celui de Madrid (389 stations) et se placerait juste derrière New York et ses 468 stations.