Grand Paris Express : une aubaine pour plusieurs villes franciliennes

Imaginé dès 2008, le projet du Grand Paris vise à transformer la ville de Paris et les communes aux alentours en une grande métropole mondiale. Pierre angulaire de cette initiative, le futur supermétro prévu à l’horizon 2030 devrait profondément changer le quotidien des habitants… mais aussi des communes concernées. Tour d’horizon.

Le supermétro, un projet d’envergure pour Paris et sa région

Le projet du Grand Paris a plusieurs ambitions. Un meilleur cadre de vie pour les habitants, la réduction des inégalités territoriales ainsi que la construction d'une ville durable en sont quelques exemples. Pour atteindre ces objectifs ambitieux, la future métropole mise en grande partie sur un projet d’envergure : la construction d’un supermétro reliant toutes les communes limitrophes de la Capitale. Appelé Grand Paris Express, ce chantier est pour le moins faramineux. D'ici 2030, ce sont 205 kilomètres de lignes de métro qui devraient voir le jour. Ce chantier, tout juste commencé, doublerait ainsi le réseau parisien actuel qui compte environ 220 kilomètres de ligne pour le moment. Concrètement, les Franciliens vont pouvoir profiter de 4 nouvelles lignes : la 15 entourant la grande couronne parisienne, la 16 reliant Le Bourget à Noisy, la 17 reliant Le Bourget au Mesnil et la 18 reliant Versailles à Orly. Un projet à plus de 28 milliards d'euros qui devrait permettre à la nouvelle métropole du Grand Paris de rayonner encore plus à l'international et de simplifier le quotidien de ses habitants.

Ces villes du Grand Paris qui vont profiter du supermétro

Au-delà de ces 200 nouveaux kilomètres de métro, le projet du Grand Paris Express prévoit la création de 68 nouvelles gares et l'extension de deux lignes de métro. À terme, ce futur supermétro favorisera les déplacements au sein des communes limitrophes de Paris. Ces nouvelles infrastructures seront également un atout économique indéniable, notamment car elles permettront de relier plus facilement des pôles économiques situés en dehors de Paris. Ainsi, plusieurs départements situés à la périphérie de la Capitale devraient pleinement profiter du Grand Paris Express. C'est le cas notamment du Val-de-Marne et de la Seine-Saint-Denis qui vont probablement connaître un véritable engouement immobilier grâce à la ligne 15 prévue pour 2022. Même son de cloche à Saint-Ouen, tout particulièrement grâce au prolongement de la ligne 14 prévue à l'horizon 2019. Mais au final, toutes les communes situées sur un nouvel axe devraient voir leur intérêt croître, en même temps que leur offre immobilière et leurs services. On pourra notamment citer Sevran sur la ligne 16, Gonesse sur la ligne 17, Val de Fontenay sur la ligne 15 ou encore Palaiseau sur la ligne 18. À n’en pas douter, les opportunités immobilières seront nombreuses dans les années qui viennent.