Quels sont les enjeux culturels du Grand Paris ?

Parce qu'il va considérablement augmenter le réseau de transport de la région francilienne, le Grand Paris est souvent limité à cet élément. Pourtant, ce projet de taille aura d'autres répercussions pour la région, dont le développement de l’offre culturelle. Découvrons tous les enjeux de ce qu’on pourrait appeler le Grand Paris de la culture.

Les enjeux culturels du Grand Paris

Si le Grand Paris est avant tout un projet majeur d'infrastructure, le plus grand d'Europe d'ailleurs, c'est aussi un projet culturel. En effet, il doit répondre à une problématique de taille : comment améliorer l’offre culturelle des territoires proches de Paris ? Alors que Paris est l'une des villes les plus culturelles au monde, sa proche banlieue est à la traîne en la matière, notamment en raison d'un manque de transports. Pour corriger cela, le Grand Paris de la culture a deux objectifs majeurs : connecter les lieux culturels de Paris intramuros au reste de la région (Musée du Louvre, centre Pompidou, etc.) et mettre en valeur les éléments culturels des communes extramuros (château d'Écouen, théâtre de Meaux, etc.). Pour faire de la région francilienne une véritable métropole culturelle, de nombreux lieux culturels seront réhabilités ou construits le long de la Seine. On pense notamment au projet de l'île Seguin qui sera dédié à toutes les formes d’art. N’oublions pas non plus ces différentes infrastructures qui s’installent à l’est. C’est le cas par exemple de l’INA (Institut national d’audiovisuel) ou encore de l’école des Gobelins qui, elle, a déjà ouvert un nouveau campus à Noisy-le-Grand.

Faire du Grand Paris une métropole culturelle

L'architecture a aussi toute sa place dans le projet du Grand Paris, dans la mesure où elle est intimement liée à la culture et à la création de bâtiments culturels. Raison pour laquelle de nouveaux lieux culturels devraient voir le jour, ou être rénovés, grâce au Grand Paris de la culture. Parmi les projets emblématiques, on peut notamment citer la construction à Cergy-Pontoise du Centre national de la conservation, restauration et recherches patrimoniales ainsi que la réhabilitation de la tour Utrillo située à Clichy-Montfermeil. Afin de répondre aux enjeux culturels du Grand Paris, d'autres pistes sont à l'étude. Il est notamment question de lier les futures gares à des projets artistiques et culturels, de remettre au goût du jour le tourisme d'affaires ou encore de créer un office de tourisme spécifiquement consacré au Grand Paris.