La métropole du Grand Paris dans le détail

La métropole du Grand Paris est le nouvel organe né du projet d’unification territoriale de Paris et d’une partie de sa région, afin de former une nouvelle entité administrative. Comment est-elle composée et quel est son rôle ? 

La métropole du Grand Paris, un projet territorial

Le projet Paris Grande métropole vise à concurrencer les grandes agglomérations qui ont fleuri autour des centres économiques et urbains majeurs de la planète. C’est à la fois un enjeu économique, social et urbain : pouvoir créer un territoire du Grand Paris qui englobe une majeure partie de la région Île-de-France sous une même direction administrative, afin d’en accompagner le développement.

Au total, la métropole du Grand Paris et ses territoires englobent 7,5 millions d’habitants. Elle est constituée de la capitale, de 123 villes appartenant aux départements de la petite couronne (Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne) et de 7 communes comprises dans deux départements de la grande couronne (Essonne et Val-d’Oise). La carte de la métropole du Grand Paris se découpe en 12 nouveaux territoires administrés en toute indépendance : des établissements publics territoriaux (EPT). Ces territoires seront reliés par le projet de réseau de transports du Grand Paris Express.

L’acte de naissance de la métropole du Grand Paris

Officiellement, la métropole du Grand Paris a vu le jour le 1er janvier 2016. Mais il y a, avant cette date, un projet de longue haleine qui démarre avec la loi du 27 janvier 2014 (« modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles ») et se poursuit avec le renforcement de la métropole du Grand Paris par la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République), qui a officialisé, outre la métropole parisienne, le découpage des nouvelles régions françaises.

Quel rôle pour la métropole du Grand Paris ?

La nouvelle métropole de Paris prendra en charge, à terme, 4 compétences : le développement économique, social et culturel, ainsi que la protection de l’environnement sont déjà de son ressort depuis le 1er janvier 2016. Elle intégrera les questions d’aménagement du territoire et de politique locale de l’habitat à compter du 1er janvier 2017.

En elle-même, la métropole Grand Paris est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à statut particulier et à fiscalité propre. Elle fonctionne en lien avec des établissements publics territoriaux comptant plus de 300 000 habitants. Ces organes intercommunaux se sont vus confier des compétences de gestion, tandis que celles de la métropole du Grand Paris sont des compétences de planification.

Les dernières actualités concernant la métropole du Grand Paris